ATHEISME DANS LE MONDE

Pour l'Europe 100% laïque

« Se référer à la parole de dieu à tout bout de champ freine le développement des sociétés »

Abdelmajid Charfi, réformateur tunisien

frapinath.com

Athéisme

Les religions prospèrent le plus dans les pays à faible taux de scolarisation, où les populations sont le plus exposées à la très grande pauvreté.

(Les enquêtes d'opinion publique)

Les dieux perdent du terrain

là où sont le savoir pour tous et le mieux être social

Une enquête menée à l'échelle mondiale en 2012 sous la conduite de l'instiut Gallup met en lumière le recul du religieux lié aux évolutions des sociétés

Cette carte issue del'enquête mondiale Gallup de 2012 montre que les avancées de l'athéisme se font dans les pays les plus industrialisés. Dans les plus pauvres, les populations restent accrochées aux religions, dans l'espoir d'une vie meilleure dans un au-delà hypothétique.

Une enquête d'opinion menée par un réseau de sociétés spécialisées dans les sondages de la population sous la coordination de Gallup (USA), réalisée en 2012 dans 57 pays de tous les continents sur un échantillon global de plus de 50 000 personnes, donne une cartographie intéressante sur l'imprégnation, ou au contraire la désaffection des populations du fait religieux.

De cette enquête, les principaux enseignements pouvant être tirés sont les suivants :

Le sentiment d'appartenance à une religion recule fortement dans les pays à fort développement économique et à haut taux de scolarisation.

A contrario, le sentiment d'appartenance à une religion est très élevé dans les pays où existe des population plongées dans l'extrême pauvreté et à faible niveau de scolarisation.

L'idée de la non existence de divinité(s) – progresse de façon variable selon les pays, avec des pointes élevées dans certains continents, comme l'Europe.

En Europe, le sentiment d'appartenance à une religion est bien plus élevé dans les pays de l'est et du centre continental. Au contraire, il tend à faiblir dans les pays occidentaux, y compris un pays comme l'Espagne où l'Eglise catholique a longtemps exercé une influence directe sur la vie publique.

La France est le pays d'Europe occidental le plus concerné par la montée de l'athéisme et la désaffection religieuse.

 

Le « top 10 » des pays les plus religieux

 

Les pays où la population exprime le plus fortement son adhésion à une religion sont, dans un ordre décroissant allant de 96% à 85% : Ghana, Nigéria, Arménie, Fiji, Macédoine, Roumanie, Irak, Kenya, Péru, Brésil.

 

Les pays où l'adhésion à la non existence de dieux ou esprits (athéisme) est le plus fort

- entre parenthèses le taux d'adhésion déclaré en 2012, suivi du taux de progression depuis 2005.

 

1 – Japon (31%) + 8%

2 – Tchéquie (30%) + 10%

3 – France (29%) + 15% - La plus forte progression en sept ans.

4 – Corée du Sud (15%) +5%

5 – Allemagne (15%) + 5%

 

L'enquête Gallup 2012 place la Chine devant le Japon, en tête des pays où le taux d'adhésion au sentiment religieux est le plus faible (14% des sondés) et celui de rejet de toute croyance en une ou des divinités ou esprits est le plus fort (47%). Compte-tenu de la situation politique de ce pays sous contrôle d'une dictature qui empêche les opinions de s'exprimer librement, non avons fait le choix de mettre ces données de côté, tant elles nous semblent sujettes à "corrections" par l'Etat.